','' ); } ?>

Même si les  2 approches Coaching  et Thérapie ont un objectif commun « l’épanouissement de la personne » Il est important de  les différencier afin que les parents choisissent la  bonne formule pour leur enfant .

La psychologie prend en compte le passé pour expliquer le présent, le coaching prend en compte le présent pour conditionner le futur

La posture du professionnel n’est pas la même : en Coaching, le coach accueille le client tel qu’ il est sans jugement ni préjugé afin de l’accompagner dans un objectif  précis ( que le client aura fixé)

En effet un objectif  est fixé en début de séance. Par une série de questions posées, le client va lui-même progresser ds le but d atteindre son objectif. En thérapie, le patient est passif et attend des réponses à ses souffrances, il ne possède pas de but précis.  A la différence du coaching, à l’issue des séances de thérapie, il n’aura pas atteint d’objectifs précis.

En thérapie on ne sait  combien de séances suffiront à régler les problèmes alors qu’ en coaching le nombre de séances est défini à l’avance

On l’aura compris, le coaching sera plus rapide et orienté résultats et la thérapie plus longue (d ailleurs comment peut-on définir un nombre de séances à l’avance ?? ), les manières de travailler , les méthodes  sont différentes ;  L’ un est clair, pragmatique ( des plans d’action sont à effectuer entre les séances ) l’autre plus ambigu .  Mélanger les 2 peut être déstabilisant pour l ado et ses parents ( d ailleurs ceux-ci  sont-ils prêts à être remis en question ? )  : la thérapie peut être efficace mais  demande souvent une longue introspection et une «digestion »  des prises de conscience

l’approche est donc  différente,  (en coaching on s’intéresse au Comment alors qu’ en thérapie on parle du Pourquoi)

Faire les 2 en même temps peut créer confusion chez l ado  et est à mon avis inefficace, abusif et uniquement ds un objectif d’accroche publicitaire.